TTTS Foundation Logo
 


Help During Pregnancy











 

 

 

 

· La tragédie du STT provient du fait qu'il y a deux bébés (au moins) commençant une grossesse en bonne santé, sans anomalies génétiques, qui subissent les conséquences associées à leur type de placenta.

· Les antécédents de taux de survie de jumeaux atteints de STT s'élevaient à moins de 10 % avant que les médecins n'aient pu effectuer un diagnostic par ultrason dans la matrice. Après l'apparition des échographies (en 1980), les chances de survie ont nettement augmenté, parce qu'il fut désormais possible de traiter le STT, alors que la mère était encore enceinte (reportez-vous à la rubrique ci-dessous sur les signes précurseurs pour les bébés).

· Le liquide amniotique excessif (polyhydramnios) créait une sur-distension de l'utérus, et une perte de grossesse se produisait lorsque la mère se mettait en travail prématurément, ou lorsque le sac des eaux du bébé se rompait.

· Dans certains cas, le jumeau récepteur pouvait succomber (à la suite d'une défaillance cardiaque en raison d'une quantité de sang excessive), ou, dans d'autres cas, c'était le donneur
qui succombait (à la suite d'une perte de sang ou parce que la portion de placenta partagé était trop petite pour recevoir les nutriments nécessaires). Ceci améliorait quelquefois la situation pour l'autre jumeau, mais, dans la moitié des cas, l'autre jumeau succombait lui aussi, ou il survivait avec des malformations congénitales graves.





 

 

-Le syndrome transfuseur transfusé se produit-il
souvent ?

-Que subissent les bébés jumeaux

-Facteurs pour la prédiction des résultats de STT :

-Quels sont les signes précurseurs ?

-Quels sont les traitements ?

-Puis-je faire quelque chose

-Récapitulation

 
Copyright © 1997-2004 The Twin To Twin Transfusion Syndrome Foundation. All Rights Reserved