TTTS Foundation Logo
 


Help During Pregnancy











 

 

 

 

Trois événements aléatoires qui déterminent s'ils vont développer ou non un STT se produisent chez les vrais jumeaux (monozygotes) : le moment du processus de gémellité qui caractérise le type placentaire, le nombre, le type et la direction des vaisseaux communicants, et le degré auquel les jumeaux partagent le placenta commun, de manière égale ou asymétrique. La plus grande partie des vrais jumeaux partagent le placenta commun de manière égale ou asymétrique. La plupart des vrais jumeaux ont un placenta monochorionique et 15 % environ d'entre eux développent un STT. Les résultats placentaires déterminent le moment auquel le STT se produit au cours de la grossesse, le degré et la sévérité de la transfusion, ainsi que les résultats (survie avec et sans anomalies chez les bébés) avec divers traitements. En sus du STT, les anomalies placentaires peuvent provoquer une perte précoce d'un jumeau, ainsi que des malformations congénitales de développement dans l'un des jumeaux. Les couples avec jumeaux monochorioniques sont des sujets à hauts risques et doivent être examinés souvent par leur médecin, subir des échographies fréquentes (la Fondation pour le STT recommande d'avoir une échographie toutes les semaines, de 16 semaines jusqu'à l'accouchement) et prévoir d'avoir un examen minutieux du placenta après l'accouchement.



 


· Connexions de vaisseaux sanguins

· Partage de placenta monochorionique égal et asymétrique

· Récapitulation

 
Copyright © 1997-2004 The Twin To Twin Transfusion Syndrome Foundation. All Rights Reserved